Nouvelles d’Haïti – Sept 2015

Organisme agréé en adoption internationale Colombie & Haïti

Nouvelles d’Haïti – Sept 2015

L’été tire à sa fin et la reprise d’une routine reprend pour la plupart d’entre nous. De mon côté, avec le retour à l’école de mes enfants, je reprends mes activités professionnelles de façon plus assidues. Je recommence donc la production de mes textes ce matin, en ce premier septembre, en vous donnant un résumé des faits de l’été du côté adoption.
Pourquoi ne pas recommencer du début en vous parlant du nombre de dossiers qu’il nous est permis de déposer annuellement question de reprendre le fil des évènements à la base ?
Haïti nous permet de déposer douze (12) dossiers réguliers, c’est-à-dire un(1) enfant 0-5 ans en bonne santé physique et mental et cinq(5) dossiers de plus pour des enfants à besoins spéciaux (EBS). Les EBS peuvent se définir comme un enfant de plus de six(6) ans, une fratrie ou un enfant avec une particularité physique ou mentale. Le dépôt de ces 17 dossiers doit être fait à l’IBESR avant le 1 octobre 2015 et avant le 1 octobre 2016 pour les 17 suivants et ainsi de suite jusqu’à ce que l’IBESR nous avise qu’il y a changement au niveau de ces quotas.
Donc, de notre côté, quinze(15) de nos dossiers ont été déposés et deux (2) de plus le seront d’ici deux semaines. Quatorze (14) dossiers supplémentaires sont actuellement en cours de préparation au Québec à divers étapes et seront déposés en Haïti dès la réception à mon bureau. Il nous reste donc quelques dossiers à ouvrir d’ici peu afin de combler le quota se terminant le 1 octobre 2016.
Perspective actuelle : Mis à part le beau Pierre-Lucas de Geneviève qui est arrivé en mai 2015, aucun autre enfant n’a été proposé de façon officielle par l’IBESR. Par contre, la mise en place du comité de jumelage à l’IBESR depuis juin 2015 nous a permis de constater de réels progrès dans l’évolution des dossiers et nous permet de croire que nous aurons de beaux jumelages dans les prochains mois. Je suis très encouragée par tout ceci mais en même temps, je suis en mesure de constater que les délais promis par IBESR ne sont pas tout à fait justes et que cela amène son flot de découragement par moment, autant du côté des adoptants, des responsables d’Organisme, des représentants en Haïti et surtout des directeurs de crèches (pour ne pas dire des enfants) car les enfants demeurent en crèche beaucoup plus longtemps qu’avant.
L’arrivée de l’automne ramène au travail toute cette organisation et une réunion à l’IBESR sur les perspectives et l’application des lois se tiendra les 10 et 11 septembre prochain. Nous en saurons donc un peu plus en octobre.
Haïti vit actuellement sa saison cyclonique. D’ailleurs, Erika y a fait son entrée vendredi dernier. Lundi, mes amis/contacts en Haïti m’ont heureusement assuré qu’il n’y avait pas eu de dégât de leur côté, ce qui n’a pas été le cas de toutes les régions malheureusement.
La période des élections provisoires est présentement en cours, les élections présidentielles sont prévues pour novembre. Parce que la mise en place d’un nouveau président amènera probablement de changements parallèles au niveau des ministères, il est préférable pour l’équipe de SDN de retarder notre mission en début d’année prochaine afin de maximiser le séjour (à moins qu’une urgence nous oblige à s’y rendre. . .) On peut confirmer que ça bouge en Haïti ces temps-ci, ce n’est donc pas le temps d’y voyager par plaisir.
On se retrouve avec d’autres nouvelles au début octobre.
Stéphanie Viens, responsable des adoptions en Haïti