Home / Haïti, le pays

Haïti, le pays

drapeau_haiti

Christophe Colomb découvre Haïti en 1492. Sous le joug des conquérants espagnols, les indigènes Arawaks tombent comme des mouches, victimes de mauvais traitements et de maladies. Plus tard, des pirates francais aménagent des plantations dans l’ouest de l’île : la mainmise de la France sur Haïti dure de 1697 à 1804. Un soulèvement inspiré par la révolte d’un esclave noir, Toussaint Louverture, mène le pays à l’indépendance. Au cours de la seconde moitié du XXème siècle, la famille Duvalier instaure une dictature qui vide l’État de ses ressources. A partir de 1986, Haïti prend une orientation démocratique, mais le pays reste surpeuplé, sous-industrialisé et endetté (voir photos).

Pays : Haïti. Situation : État des Grandes Antilles occupant l’ouest de l’île du même nom Superficie : 27 750 km2. Population : 7 259 000 hab. (Haïtiens).
Capitale : Port-au-Prince. Grandes villes : Cap-Haïtien, Gonaïves, Saint-Marc, Jérémie, Les Cayes, Port-de-Paix. Régime : République. Monnaie : gourde (1$ canadien vaut environ 35 gourdes) Langues officielles : francais, créole. Religions : catholique (80%), protestante (10%), autres (10%). La majorité des Haïtiens pratiquent aussi le vaudou. Relief : boisé et montagneux. Climat : tropical. Cultures : café, cacao, canne à sucre, sisal, riz, coton, mangue, plantain, patate douce, manioc. Ressources naturelles : forêts (ébène et autres bois durs) Exportations : produits manufacturés assemblés, café, sisal, ficelle, huiles essentielles, cacao. Importations : produits manufacturés de base, denrées alimentaires, animaux d’élevage, machines et matériel de transport, produits pétroliers, produits chimiques. Attraits touristiques : musée du Panthéon national, château d’Henri Christophe, place des Héros-de-l’Indépendance, cathédrale Sainte-Trinité, fort Saint-Jacques, palais Sans-Souci. Des milliers de personnes visitent l’île chaque année.

Top